Respiration et Diaphragme

Image de personnes qui inspirent

Lorsque l’on parle de respiration le muscle principal concerné est le diaphragme.
Un grand nombre de gênes et de maux sont rattachés à ce muscle : respiratoire / digestif /
de dos / sensation d’oppression ou bien de stress.
Nous allons donc ici vous expliquer son rôle, son fonctionnement, et comment le détendre
chez soi afin de diminuer ou faire disparaître les symptômes dont il est responsable.

I.Le muscle diaphragme

Image du diaphragme dans un corps

Il est constitué de deux coupoles dont les attaches sont situées sur la face interne du grill costal, ainsi que
sur le processus xiphoïde (pointe du sternum).
De deux piliers situés sur la face antérieur des premières vertèbres lombaires.
D’orifices laissant passer artères veines et nerfs.

Un trouble du diaphragme, par ses attaches sur les côtes peuvent expliquer des sensations de compression du thorax, l’impression de ne pas respirer correctement.
Par son ancrage sur les vertèbres, il peut créer des pointes douloureuses au milieu du dos

Le plexus solaire

Le plexus solaire se situe au milieu de votre poitrine, plus précisément juste en dessous de votre sternum.
La zone du plexus solaire est extrêmement importante car c’est le carrefour de votre système neurovégétatif (le contrôle inconscient de votre corps dont la digestion)
On peut ressentir cette zone tendu ou nouée, elle est le capteur de notre stress.

Son rôle

En se contractant, le muscle descend en venant pousser tous les organes abdominaux vers
le bas, ce qui permet par un jeu de pression, l’entrée de l’air dans les poumons. On
comprend ainsi son impact sur la digestion ou des douleurs abdominales.
Par sa position centrale dans le corps et ses attaches il est très lié au bassin et a un rôle en
dynamique et statique de stabilisateur de la colonne.

II.Ostéopathie et diaphragme

Dans une séance, votre ostéopathe vient tester très souvent votre diaphragme.
Par des tests, il repère les manques de mobilité et les tensions de celui-ci, ce qui permet de diriger son traitement.
Il peut indiquer un trouble à distance qui à un impact sur lui, ou bien être responsable d’autre douleurs.
La libération de dysfonctions articulaires, musculaires ou viscérales, vont amener une détente du diaphragme.
Dans un autre cas, c’est la libération des tensions du diaphragme qui vont amener une libération de la mobilité de votre dos, bassin, côtes ou de vos viscères.
Entre deux séances, si vous sentez des tensions, ou juste que vous vous sentez stressez,  il est possible de le travailler seul.

Matthieu Denquin

Matthieu Denquin

Close Menu